Sylvie et Simon de La Maison Labouré-Roi sur le « Chemin Gourmand » de Nuits-Saint-Georges, retour sur une journée de dégustation déambulatoire, au cœur du vignoble de la Côte-d’Or et en plein air !

Chemin Gourmand

Il est des balades plus charmantes et plus motivantes que d’autres. Le « Chemin Gourmand » de Nuits-Saint-Georges est assurément de celles-ci ! 7 kilomètres de randonnée pédestre, à travers le vignoble bourguignon du mythique village de Nuits-Saint-Georges, jalonnés de stands de dégustations des produits du terroir et des vins locaux.

De quoi revigorer le cœur des 1 500 participants qui avaient bravés l’incertitude des éléments en ce dimanche 12 juin 2016. Et pour ceux qui douteraient encore des bienfaits de cette revigorante balade viticole, sachez que l’intégralité des bénéfices de cette opération fut entièrement reversée au Service de Jour de l’AGEF, qui accompagne des personnes en situation de handicap.

Comme tous les ans, La Maison Labouré-Roi était partenaire de cette 6e édition du « Chemin Gourmand », alors n’écoutant que leur cœur et leur courage, Sylvie et Simon se proposèrent pour être nos deux ambassadeurs à Nuits-Saint-Georges.

Dès 10 h 00 du matin, équipés de pied en cape pour affronter la pluie, ils étaient accueillis par l’équipe de l’AGEF. Munis de leur sac à dos, d’un bâton de marcheur, de l’indispensable verre de dégustation et de son original porte verre, les voilà partis vers la première étape de leur parcours.

Quelques centaines de mètres plus tard, nos ambassadeurs du dimanche sont accueillis par un chaleureux orchestre. Les animateurs de ce premier stand les invitent immédiatement à déguster de succulentes gougères géantes, accompagnées de Crémants de Bourgogne Blanc et Rosé, frais et pétillant, parfait pour garder le moral face à cette météo hasardeuse.

Evidement l’ambiance est joyeuse, et le crémant, à défaut de faire fondre les nuages, permet de délier les langues et les sourires. La gougère bien callée au fond des estomacs, Sylvie et Simon se lancent avec leurs camarades de route à l’assaut de l’étape suivante.

Suivant un chemin à travers les vignes ils arrivent aux carrières souterraines des Poirets.  La visite de ces galeries de 10 à 12 mètres de large et profondes d’une centaine de mètres, dont la première exploitation remonte à l’époque gallo-romaine est une découverte forte appréciée des promeneurs.

Enfin le déjeuner ! Au menu, une coupe œuf mollet en gelée et ses petits légumes au vinaigre balsamique, mousse à la graine de moutarde et petits croûtons accompagnés de vins blancs et rouges des Hautes-Côtes-de-Nuits.

Mais ce repas aussi est à étape et Sylvie et Simon doivent se rendre 2 km plus loin, sur un petit plateau autour d’un belvédère où leur fut servi le plat de résistance : un filet mignon de porc à la sauce moutarde et son gratin de légumes accompagné d’un Nuits-Saint-Georges 2014 de la Maison Labouré-Roi au son d’un nouvel orchestre. Tout en profitant de la magnifique vue sur les vignes !

C’est donc repus que nos deux compères arrivent devant « les pas du dragon » : empreintes très réalistes, imaginées et taillées au XXIe siècle par Peter Julian ! Mais il est temps de penser au fromage car le chemin a été prévu gourmand ! Dégustation d’un trio de fromages de la fromagerie Delin, accompagné d’un Nuits-Saint-Georges Premier Cru 2014 de la Maison Labouré-Roi. Un vin vigoureux et corsé, tout à fait en accord avec cette étape du parcours !

Mais le temps n’est pas à la sieste et déjà nos promeneurs sont attendus au Château Gris, au Caveau Roche-Royer, au Temple Métaphysique et enfin à l’Eglise Saint-Symphorien pour un instructif parcours au cœur du patrimoine nuiton. Le chemin touche à son but et la marche prend fin au niveau de la rivière le Meuzin qui traverse le village, avec pour dernier ravitaillement un délice de fruits sur canapé, accompagné d’un nouveau Crémant de Bourgogne.

Rassasiés et comblés de paysages magiques, Sylvie et Simon achèvent leur parcours dans un bonheur perceptible par tous et largement partagé. Une 6e édition du « Chemin Gourmand » peu ensoleillée certes, mais terriblement conviviale et qui encore une fois a permis à chaque participant de profiter du meilleur de la Côte-d’Or dans un environnement de rêve pour qui aime les vins de Bourgogne.

Partager ce billet

Comments are closed.