Dans la Vigne avec la Maison Labouré-Roi !

Travail dans la Vigne

Réveillée par l’arrivée du printemps, la vigne donne toute sa force au raisin pendant l’été. C’est donc une période de grande attention et de travail intense pour les vignerons, jusqu’à l’aboutissement d’une année de labeur au moment des vendanges.

 A l’heure où la fleur a fait son apparition et que le gel et la grêle de ce printemps chaotique et imprévisible sont enfin loin derrière, nos vignerons partenaires vont entamer leur été dans les vignes, avec toute une série de  travaux à effectuer afin de favoriser le développement des raisins dans les meilleures conditions possibles.

De la floraison à la récolte des grappes de raisin, toutes ces étapes sont cruciales pour la production future du vin.

Les bourgeons peuvent par avance nous donner une estimation de la qualité et de la quantité de la future récolte. Les ceps doivent donc impérativement être débarrassés de tous les petits rameaux et bourgeons inutiles surnommés « les gourmands » qui pourraient nuire au bon développement des branches fruitières. Le vigneron garde généralement un courson de deux bourgeons et une baguette de huit bourgeons, étapes techniquement appelées épamprage et ébourgeonnage. C’est à ce moment que l’on choisit de faire de la qualité plutôt que de la quantité !

Une fois la vigne nettoyée, place au rognage, qui consiste à couper le haut de la vigne à l’aide d’une cisaille. Les vignerons partenaires de la Maison labouré-Roi veillent à ce que leurs vignes ne se développent pas de manière anarchique en pratiquent une taille de précision chirurgicale.

Il temps maintenant d’accoler les rameaux en les attachant au fil de palissage pour les relever et les maintenir droit afin d’assurer une bonne structure, une bonne orientation et un bon développement des ceps.

Les vignerons les plus minutieux pratiqueront alors ce que la profession désigne sous l’expression de « vendanges vertes », qui consistent à sélectionner avec attention et supprimer les grappes surnuméraires, encore vertes. Ainsi les fruits moins nombreux seront mieux nourris et donc amenés à maturité optimale.

Suivra le choix cornélien d’effeuiller la vigne pour ôter les feuilles côtés soleil et permette à la chaleur d’atteindre les grappes ou de les conserver pour protéger les grappes d’un soleil trop « brûlant ».

De Chablis au Sud de la France, en passant par le Beaujolais, chaque Domaine suit sa propre route et exprime son savoir-faire spécifique, en collaboration avec Brigitte, l’œnologue de la Maison Labouré-Roi, dans un souci constant de respect du terroir, de la plante et des sols pour recueillir le meilleur résultat à l’instant final des vendanges.

On ne sait pas si l’été sera chaud, mais l’on sait déjà que dans les vignes, il sera studieux !

Partager ce billet

Comments are closed.